Le sommeil et le Reiki

Les problèmes de sommeil peuvent  avoir de nombreuses causes, mais quand il s’agit d’insomnie chronique, le stress est très souvent le premier responsable, comme il est le responsable de l’activation de nombreuses maladies. Le stress à lui seul fera l’objet d’un article de ce blog parce qu’il y a trop à en dire pour le traiter ici. Sachez seulement que le Reiki peut apaiser le stress. S’il s’agit d’un stress occasionnel, une seule séance peut suffire. Si le stress est installé depuis quelque temps, voire depuis très longtemps, plusieurs séances seront nécessaires.Terre de Reiki : Reiki, Sommeil et Reiki, Soins énergétiques, Initiation au Reiki, Massage Ayurvédique, Méditation à Quimper dans le Finistère ( 29 )

Le Reiki cependant n’est pas un remède miracle. Je n’ai pas de remède miracle et si j’en avais un contre l’insomnie, je ferais fortune car vous êtes nombreux à me parler de vos problèmes de sommeil.

Ce qui est essentiel, c’est que vous vous observiez, pour identifier ce qui, pour vous, déclenche des problèmes de sommeil. Car nous sommes tous différents et les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets pour tout le monde. Certaines personnes peuvent boire du café toute la journée sans perturber leur sommeil par exemple. Alors que pour beaucoup d’entre nous la caféine (et la théine qui est aussi un excitant) est le pire ennemi du sommeil.

Je vais vous donner des trucs qui, je l’espère, pourront vous aider.

Aller au lit quand on est fatigué. Ça tombe sous le sens ! Mais ça implique de s’écouter et d’accepter que son rythme soit différent d’une journée à l’autre. Certains soirs, on ira se coucher plus tard et d’autres soirs très tôt.

Se relever quand l’insomnie est là.

Quand je ne dors pas, je me relève, et j’en profite souvent pour faire une méditation. La méditation a un effet calmant. Si vous vous relevez la nuit, éviter de manger  pour respecter le rythme de votre système digestif. Vous pouvez boire une tisane « sommeil », en choisissant, par exemple, l’aubépine, le tilleul, la camomille, la valériane ou la passiflore. Attention, pas de menthe : ça énergise et vous n’avez pas besoin de ça au milieu de la nuit.

Eviter les activités qui « énergisent »

Eviter certaines activités qui sollicitent trop le cerveau avant d’aller au lit. Je ne fais pas de tri dans mes papiers le soir par exemple, parce que j’ai remarqué que c’est, pour moi, un excellent moyen de me pourrir la nuit. En revanche, les mots croisés m’aident à m’endormir parce qu’ils font partie de mon rituel du soir. Certaines personnes doivent aussi éviter le sport le soir. Je suis adepte de la course à pied mais je ne vais pas courir le soir parce que ça me cause des impatiences dans les jambes qui m’empêchent de dormir.

Instaurer un rituel du soir.Terre de Reiki : Reiki, Sommeil et Reiki, Soins énergétiques, Initiation au Reiki, Massage Ayurvédique, Méditation à Quimper dans le Finistère ( 29 )

Lire quelques pages ou faire des mots croisés ou des sudoku par exemple (faire attention de ne pas obtenir l’effet contraire. Rappelez-vous que nous sommes tous différents).

Penser avec son ventre.

J’évite de ressasser les préoccupations du jour quand je suis au lit. Comment je le fais ? Sûrement pas en me disant qu’il faut que j’arrête d’y penser. Si je vous dis « Ne pensez surtout pas à un ours blanc ! ». Qu’est ce qui se passe ? Vous avez, bien sûr, la vision très nette d’un ours blanc alors que vous n’y pensiez pas du tout 3 secondes avant. C’est la même chose quand vous vous dites : il faut que j’arrête de penser à mon boulot, à ma belle-mère, à mon compte en banque, ou à quoi que ce soit donc qui vous pose souci dans l’instant.

Quand mon cerveau enfourche son petit vélo, je me reconnecte à l’instant présent, à mon corps, à ma respiration.

Je centre mon attention sur mon ventre. Je sens comme il se gonfle et se dégonfle au rythme de ma respiration. C’est comme si j’arrêtais de penser avec ma tête pour penser avec mon ventre. Mon ventre devient mon cerveau … et mon cerveau comprend et se met au repos.

A un moment il faut débrancher !
Pas d’écran au lit ! Ni tablette ni téléphone. Sachez débrancher ! Le téléphone portable n’a pas sa place sur votre table de nuit. Votre lit est un endroit de calme et de sérénité et votre corps doit comprendre que le lit est l’endroit où l’on dort. Vous lui envoyez un message contraire quand vous surfez sur internet dans votre lit ou quand vous textotez. Vous aimez recevoir des messages clairs, votre corps aussi.

Ecouter son corps

La partie pas du tout glam de cet article c’est maintenant ! Je vais vous parler de la température de mes pieds, parce que ou trop chauds ou trop froids, ils peuvent m’empêcher de dormir. Alors quand j’ai les pieds trop chauds, je me relève pour aller les tremper dans l’eau froide plutôt que d’essayer de m’endormir malgré cette sensation corporelle désagréable. A l’inverse, quand j’ai les pieds froids je mets des chaussettes au lit.
Il faut que le confort soit maximum au lit pour que ce soit un moment agréable où l’on puisse vraiment se relaxer.

Si vous êtes initié au Reiki

Faites un auto-traitement allongé dans votre lit, lumière éteinte. Il est rare qu’on dépasse la position du chakra du coeur, on s’endort avant !

Je vous l’ai dit, il n’y a pas de remède miracle (les somnifères ne sont pas non plus des remèdes miracles). Observez-vous. Constatez ce qui nuit à votre sommeil. Je vous ai exposé ici ce qui fonctionne dans mon cas. Je vous le répète, nous sommes tous différents Il y a sûrement pour vous d’autres facteurs que vous n’avez peut-être pas encore identifiés. Faites ce travail.